Une fée verte, deux rituels

Dernière modification : 2008/06/13 10:50

Rituel traditionnel <em>«à la parisienne»</em> La liqueur d'absinthe d'une couleur verte vive est maintenant utilisée comme digestif, cependant elle ne se boit pas pure. Elle doit être diluée avec de l'eau, tous comme le pastis qui contient lui aussi de l'anéthol de formule C10H12O. C'est d'ailleurs ce mélange qui va troubler l'absinthe et nous révéler tous ses arômes. Pour boire une absinthe dans la tradition et l'apprécier à sa juste valeur, il est nécessaire de respecter à la lettre le rituel de dégustation. Celui-ci impose l'utilisation d'une cuillère à absinthe, un couvert parsemé de petits trous pour laisser passer l'eau. On pose celle-ci en équilibre sur un verre à pied évasé, qui permet de laisser le parfum "enivrer les narines". Puis on fait couler de l'eau fraiche sur la cuillère, où l'on a préalablement posé un sucre pour atténuer l'amertume du précieux breuvage. Certains embrasent le sucre pour caraméliser le goût de l'apéritif.


Certains affirment que grâce à cette méthode de dégustation les cinq éléments sont nécessités : le feu embrase le sucre qui rejoint l'alcool éthéréen dans le fond du verre. Puis c'est au tour de l'eau de contribuer au précieux breuvage en se mêlant à l'air par la lenteur du goutte à goutte. Pour le créer, la fontaine à absinthe est indispensable. L'objet, qui peut-être d'une grande richesse artistique, est une vasque perchée sur un pied, entourée de deux à six petits robinets.Rituel <em>«à la bohémienne»</em> On remplit le creux de la vasque d'eau glacée. Puis on place les verres sous les robinets afin de laisser l'eau couler à la vitesse de la seconde pour imprégner le sucre et que le liquide liquoreux, chargé de multiples essences, rejoigne sa destination pour troubler l'absinthe. Le rituel consiste à mettre une cuillère à "trous" sur un verre préalablement remplis de la liqueur. Sur cette cuillère on dispose un sucre sur lequel on verse petit à petit de l'eau bien fraiche, on continue de verser jusqu'à ce que le sucre soit entièrement fondu. La liqueur est maintenant diluée, elle est devenue opaque. Cette liqueur est en vente dans de nombreux points de vente depuis la légalisation le 21 juillet 1998.

La panoplie d'un buveur d'absinthe qui se respecte, un arthémisophile, est donc un certain nombre de verres à absinthe, la même quantité de cuillère à absinthe, une bouteille de liqueur et une fontaine à absinthe pour pouvoir la déguster entre amis...idéal pour la convivialité.





http://mowglinux.kelio.org/wikiss/?page=Du%20cot%C3%A9%20des%20planteshttp://mowglinux.kelio.org/wikiss/?page=Plan